Where end unsold cars?

Les constructeurs automobiles mettent chaque année sur le marché un nombre supérieur de nouvelles voitures  par rapport à la demande réelle des consommateurs, créant un surplus difficiles à gérer.

Mais alors où finissent ces voitures excédentaires ? Il y a partout dans le monde de vrais « cimetières à voiture »… Les photos sont impressionnantes et ne peuvent que nous faire réfléchir sur les déchets de notre société.

Des milliers de voitures invendues dans la ville de Sheerness, Royaume-Uni

Et à Swindon, toujours en Grande Bretagne

Voitures en attente d’un acheteur à Baltimore, Maryland

Le circuit d’essai Nissan à Sunderland, Angleterre

Un cimetière de voitures à Valence, Espagne

Voitures laissées à l’abandon, sans aucun entretien, destinées à personne

Et les fabricants continuent d’acquérir des terrains pour garer les véhicules excédentaires

Une des causes est, bien sûr, la récession économique qui a frappé de nombreuses régions du monde. Mais il y aurait bien une solution…

Par exemple, déprécier le prix des voitures invendues, pour les rendre plus accessibles

Mais les constructeurs automobiles ne sont pas prêts à baisser leurs prix…

En outre, l’industrie automobile ne veut pas arrêter la production de voitures neuves, car cela impliquerait la fermeture de certaines de ses usines (et d’innombrables licenciements…)

Quand c’est possible, on détruit donc les voitures tout en convertissant les pièces de rechange

Mais la crise de surproduction continue…

Cimetière de voitures nouvelles à Bristol

Des milliers de voitures toute neuves Honda à Tokyo

Un gâchis incroyable sous les yeux de tous !